18 nov. 2015

Son avenir....

Comment ne pas penser à son avenir au vu des événements de ce week end... Dramatique... Quel sera son futur? Sera-t-il fait de peur? De guerre? Je crains le pire pour mon Curly....

Pour le moment il est trop jeune, trop petit, et si innocent pour comprendre ce qu'il s'est passé. Je pense qu'il n'a pas ressenti ma douleur, car le regarder me réconforte. Il est ma raison de vivre et je donnerais ma vie pour lui.

Mais comment continuer à vivre normalement? Comment ne pas imaginer le pire pour lui? J'ai envie de l'imaginer heureux, dans un monde sans guerre, sans monstre qui tue pour le plaisir. Je le vois faire de belles études, pour devenir journaliste, architecte ou tout simplement peintre. Peut importe ce qu'il fera, je suis sa maman, je le soutiendrais dans toutes ses décisions et je serais fière de lui.

Tout ce que je souhaite à mon Curly, c'est qu'il vive. Qu'il vive sans peur, sans angoisse, qu'il sorte, qu'il s'amuse sans regarder par dessus son épaule en se demander s'il ne va pas être une malheureuse victime. Je veux qu'il puisse aller voir des concerts, aller dans les musées, la Tour Eiffel, Disneyland sans qu'on s'inquiète pour lui.

Je veux une vie simple, mais remplie de choses merveilleuses, loin de la terreur. Et je ferais tout, je dis bien tout, ce que je peux pour y arriver. Si je dois moi même aller leur botter les fesses et y laisser ma vie pour que mon fils vive la sienne sans encombre, je le ferais. C'est aussi ça, l'amour inconditionnel d'une mère.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire